Renaître ici
station de sports d'hiver et d'été Ain
Je ne suis pas une bête sauvage
Théâtre • Concert • Chant / Chanson
23/01/2019 - 24/01/2019

Théâtre de la Renaissance

7 rue Orsel
69600 Oullins

Téléphone : 04 72 39 74 91

Email : theatre.renaissance@theatrelarenaissance.com

« Bien le Bonjour Messieurs-Dames ! Sachez que je ne fais pas partie des apprivoisés et pourtant je ne suis pas une bête sauvage ! »
Contact réservation

Théâtre de la Renaissance

7 rue Orsel
69600 Oullins

Téléphone : 04 72 39 74 91

Email : theatre.renaissance@theatrelarenaissance.com

Site web :

Infos pratiques

Dates d'ouverture
Du mercredi 23 au jeudi 24 janvier 2019 de 20h à 21h15.

Tarifs

Tarif réduit : 16 € (-30 ans, famille nombreuse, parent accompagnant un enfant de -16 ans, PMR, groupe de 10 personnes et +), Adulte : 24 €, Enfant : 10 € (-12 ans, collégiens), Etudiant : 14 € (lycéens, demandeur d'emploi, professionnel du spectacle).


Tarif séniors: 22€
Tarif RSA: 5€.

Confort et services

Aucune information

Activités

Aucune information

Descriptif détaillé

Inspirés par l’inventeur fou de la trompette en papier, amateurs éclairés en lutheries sauvages et numériques, les musiciens du collectif L’Arbre Canapas suivent les traces d’Adolf Wölfli, figure majeure, selon Jean Dubuffet, de l’art brut. En puisant dans son foisonnement pictural, plastique et musical, ils créent une narration visuelle et mélodieuse. À l’aube du 20e siècle, interné dans la cellule d’un hôpital psychiatrique à la suite de faits de délinquance, Wölfli dessine, écrit et compose. Pendant trente ans il accumule 1 300 dessins, 44 cahiers où sont exposées ses théories scientifiques et religieuses, sa biographie imaginaire de 25 000 pages, La Légende de Saint Adolf. Pour mettre en scène ce personnage hors du commun, Guillaume Bailliart le réanime et crée son avatar, crooner, prêcheur, magicien, porté par un fantastique orchestre fantasque, capable de faire apparaître et disparaître ses pensées, ses émotions. La trame musicale se nourrit des musiques du film La vie fantasmée d’Adolph Wölfli, des kiosques ou cabarets des années 1900 et de chansons (sur)réalistes. À noter que l’invention d’un solfège imaginaire et mystérieux oblige à renoncer aux académismes pour graver la pierre de Rosette et en extraire sa mélodie… Le spectacle sera créé en novembre 2018 à Bourg-en-Bresse.

Equipements
Aucune information